ActuNautique.com

Peindre sous la ligne de flottaison (2/2) - comment réussir l'application de son antifouling

Peindre sous la ligne de flottaison (2/2) - comment réussir l'application de son antifouling

Seconde partie de notre article sur la peinture des oeuvres vives d'un bateau ou d'un yacht !

Dans la première partie de notre article, nous abordions la préparation de la carène ; cette seconde partie concerne l'application de l'antifouling et se base toujours sur les conseils d'un professionnel du secteur, Gérard Lachkar, président de la société AGL Marine, importateur des antifoulings Seajet, mais aussi des vernis Epifanes et des peintures Awlgrip !

A quel moment de la journée appliquer son antifouling ?

Appliquer son antifouling n'est pas une opération que l'on peut faire à tout moment de la journée, mais plutôt en fin de matinée ou en début d'après-midi rappelle Gérard Lachkar : "Dans la mesure du possible, il vaut mieux appliquer son antifouling en fin de matinée ou en début d'après-midi, par temps calme et sec ! Il ne faut pas l'appliquer en fin d'après-midi, en particulier par temps clair, car la chute rapide de température encourage l'apparition d'une rosée qui peut détériorer la couche de peinture récemment appliquée".

L'humidité de la surface, pendant l'application de la peinture, réduit de surcroît l'adhérence et décolle la peinture...

Ce qu'il faut faire, avant de peindre...

Différentes opérations sont à réaliser avant de s'attaquer à l'opération de peinture proprement dite.

Poser tout d'abord un ruban de masquage de bonne qualité, autour de la ligne de flottaison, et masquer les anodes, l'arbre d'hélice et les équipements qui ne doivent pas être recouverts d'antifouling.

Avant de commencer à peindre, poser une bâche en plastique par terre, et humidifier le sol pour empêcher la poussière de contaminer la peinture.

S'il fait froid, conserver la peinture dans un endroit chauffé jusqu'au moment de l'utiliser. Alternativement, réchauffer la peinture en plaçant le pot dans un sceau d'eau tiède . La peinture tiède est plus facile à appliquer et la finition est plus lisse !

Bien mélanger la peinture avec une lame plate servant de mélangeur. Les pigments ou les adjuvants que sont le cuivre ou les biocides  sont lourds, et peuvent se déposer au fond du pot. Il ne devrait normalement pas être nécessaire de diluer la peinture ou bien très peu a 5%

Point important pour Gérard Lachkar : "Il ne faudrait  pas utiliser la peinture directement à partir du pot ! Il est préférable de verser la quantité appropriée dans un bac à rouleau et de refermer le pot. Ceci évite de contaminer la peinture du pot, ce qui provoque son vieillissement accéléré !"

Mélanger à nouveau la peinture occasionnellement pendant le travail. C'est important car les biocides de l'antifouling peuvent se déposer au fond !

Attention : il faut bien veiller à utiliser la quantité d'antifouling recommandée sinon, il ne tiendra pas la saison requise !!

Comment appliquer son antifouling ?

Il est préférable d'appliquer son antifouling au rouleau, sachant qu'il faut toutefois disposer d'un pinceau, pour peindre les espaces inaccessibles au rouleau !

Les rouleaux en laine d'agneau tiennent une grande quantité de peinture et permettent de couvrir rapidement une grande surface. Ils ne laissent toutefois pas une surface lisse, et ne sont pas idéaux pour les bateaux de course. Pour une finition plus lisse, on préférera les rouleaux en mohair.

"Même avec un rouleau, l'application doit se faire comme au pinceau, en passes croisées comme pour une laque " conseille Gérard Lachkar. "Ceci permet d'étaler la peinture de façon uniforme".

Un professionnel équipé préfèrera faire de grandes surfaces au pistolet airless.

Pour les antifoulings Seajet, deux couches sont généralement nécessaires. Pour les Seajet 033 Shogun, 034 Emperor et 039 Platinium, cette application peut durer jusqu'à 2 saisons dans les eaux tempérées.

Il est conseillé d'appliquer une couche supplémentaire d'antifouling sur les bords d'attaque du bateau, et au dessus de la ligne de flottaison, car ce sont les enroits où le flot d'eau est le plus important.

Dès que la peinture commence à prendre, retirer le ruban de masquage avant que la peinture ne sèche ou ne durcisse. Cela permettra d'obtenir une finition plus lisse où l'épaisseur de la peinture ne forme pas un rebord à la surface !

Prêt pour la mise à l'eau !

Le nouvel antifouling Seajet peut attendre jusqu'à 6 mois avant la mise à l'eau !!

Il est conseillé d'attendre au moins 24h00 après application de la dernière couche, avant de mettre son bateau à l'eau. Une mise à l'eau trop tôt va faire s'éroder l'antifouling plus rapidement ! 

A noter que la couleur réelle de l'antifouling ne se verra qu'après immersion, car elle perd un peu de son éclat lorsque l’auto polissage commence à libérer les pigments !

Partager cet article

Commenter cet article