ActuNautique.com

Caractéristiques et premières images du nouveau Figaro Bénéteau 3, premier foiler monocoque de série

Le groupe Bénéteau vient de dévoiler son tout nouveau Figaro Bénéteau 3 : découverte en avant première sur ActuNautique.com !

Caractéristiques et premières images du nouveau Figaro Bénéteau 3, premier foiler monocoque de série
Caractéristiques et premières images du nouveau Figaro Bénéteau 3, premier foiler monocoque de série
Caractéristiques et premières images du nouveau Figaro Bénéteau 3, premier foiler monocoque de série
Caractéristiques et premières images du nouveau Figaro Bénéteau 3, premier foiler monocoque de série

Avec le Figaro Bénéteau 3, le groupe français Bénéteau prend une longueur d'avance et compte bien asseoir son leadership mondial sur le marché des voiliers de course.

Un premier proto testé dès juin 2017

Le premier prototype du Figaro Bénéteau 3 rentre en phase de construction, pour être mis à l’eau et testé durant l’été 2017. Il est acquis que le Figaro Bénéteau 3 entrera dans la catégorie de conception A ISO/World Sailing.

Ce voilier de course peu ordinaire, portera tous les insignes de la modernité : des foils, mais aussi une carène plus performante et libérée des ballasts, une quille plus fine et plus profonde, un mât reculé et un plan de voilure plus fourni et plus grand.

Une véritable exigence de fiabilité

Le Figaro Bénéteau 3 se devra d'être aussi fiable que son prédécesseur. VPLP assure que, si le foil devait casser dans un choc, il n’abîmera pas la structure du bateau.

Les foils du Figaro Bénéteau 3

A l’inverse des foils des Imoca 60, ceux du Figaro Bénéteau 3 auront un profil tourné vers l’intérieur comme l'explique  Vincent Lauriot-Prévost sur ActuNautique : "Le foil polyvalent que nous avons créé, apporte autre chose que la puissance dynamique et la portance verticale qui sont recherchées en Imoca. Nous l’avons conçu de telle manière à ce qu’il soit le moins pénalisant possible par petit temps, et pour qu’il génère de l’antidérive à pleine vitesse".

La carène du Figaro Bénéteau 3

Fabriquée en sandwich de mousse, fibre de verre et résine polyester, elle répond aux dessins actuels. A noter : la disparition des ballasts.

La quille du Figaro Bénéteau 3

Plus profonde, avec un voile de quille plus étroit, elle générera moins de traînée. Le complément d’antidérive sera apporté par les foils.

Les mât et plan de voilure du Figaro Bénéteau 3 

A l'instar des Imoca 60, le mât a été reculé, ce qui permet d’adopter des voiles plus performantes. Un bout-dehors fait son apparition. Les solitaires navigueront avec une grand-voile à corne, un génois et un foc bien sûr, mais aussi un spi de tête (de 105m2 pour trouver de la vitesse dans les petits airs) et d’un petit gennaker.

=> Une nouvelle usine à Nantes pour produire
les Figaro Bénéteau 3

Caractéristiques et premières images du nouveau Figaro Bénéteau 3, premier foiler monocoque de série

Partager cet article

Commenter cet article