ActuNautique.com

Une nouvelle usine à Nantes, pour produire le Figaro Bénéteau 3

Le groupe Bénéteau lance une nouvelle division, la Groupe Bénéteau Racing Division, qui produira l'ensemble des voiliers de course conçus par Bénéteau et Jeanneau. Elle sera basée à Nantes, sur un site industriel du groupe jusqu'alors utilisé à des fins logistiques.

Une nouvelle usine à Nantes, pour produire le Figaro Bénéteau 3

Avec le tout nouveau Figaro Bénéteau 3, le groupe Bénéteau lance un vrai défi industriel : produire en série, le premier monocoque de course à foils au monde !

Depuis 2003, près d'une centaine de Figaro Bénéteau 2 ont été construits ! De quoi laisser de belles perspectives pour le troisième du nom.

Afin d’optimiser la production en série, tout en respectant les critères drastiques de la monotypie, le Groupe vient de créer la Groupe Bénéteau Racing Division. Une décision qui est de fait un vrai symbole, celui de la volonté du groupe français d’aller de l’avant sur l’innovation et la performance.

A ces fins, un site de construction dédié est mis en place à Nantes-Cheviré (Loire-Atlantique). Ce pôle composé d’une quinzaine d’experts, sera également amené à piloter et produire les futurs projets course et régate du Groupe, en particulier les Sun Fast de Jeanneau.

Premier défi de la Groupe Bénéteau Racing Division : mettre en production un premier lot de 50 Figaro Bénéteau 3 pour fin 2018. Alors seulement, la classe les répartira entre les adhérents au moyen d’un tirage au sort, pour préserver l’équité sportive...

Partager cet article

Commenter cet article