ActuNautique.com

Encyclopédie Mer & Bateaux - le pourquoi du cycle des marées

Calendrier des marées - source : maree.info

Calendrier des marées - source : maree.info

La marée est le mouvement montant et descendant des eaux des mers et océans, dû à l'effet conjugué de la force de gravitation de la lune et du soleil.

Ce mouvement de flux et de reflux se caractérise par un plus haut niveau atteint, désigné comme "pleine mer", "marée haute" ou "étale de haute mer", et un plus bas niveau qualifié de "basse mer", "marée basse" ou "étale de basse mer".

Selon l'endroit où l'on se trouve sur la Terre, le cycle des marées peut avoir lieu une fois ou deux par jour.

Quand la Terre, la Lune et le Soleil sont alignés sur un même axe, à savoir aux solstices de printemps et d'automne, cet alignement provoque des marées de plus forte amplitude, les marées d'équinoxe ou "vives eaux" .

Quand au contraire quand la Lune forme un angle de 90° avec l'axe Terre-Soleil, à savoir lors du premier et du dernier quartier (solstices d'été et d'hiver), les forces d'attraction se neutralisent et les marées sont au contraire de faible amplitude. Il s'agit alors des "mortes eaux" .

Les plus fortes marées se produisent donc aux solstices de printemps et d'automne (21 mars et 21 septembre), les plus faibles aux solstices d'été et d'hiver (21 juin et 21 décembre).

Attraction gravitationnelle et marées

L'attraction gravitationnelle entre deux corps célestes a pour conséquence que la Lune,  l'astre le plus proche de la Terre, et dans une moindre mesure du soleil, attire de facto vers elle les masses liquides et solides proches. Le point terrestre le plus proche de la Lune est donc le plus attiré que le point le plus éloigné.

Il s'ensuit une déformation de la surface des océans comparable à une immense vague si elle n'était contrariée par l'irrégularité des fonds marins et la présence de côtes.

Pourquoi des marée à certains endroits et pas à d'autres

A certaines exceptions prés, il y a deux cycles des marées par jour, que l'on peut observer depuis les côtes. Le cycle complet des marées dure environ 12 heures et 25 minutes.

L'amplitude des marée augmente avec le resserrement des côtes, comme dans la Baie du Mont Saint Michel, où la différence de hauteur entre le niveau de la marée haute et celui de la marée basse, le marnage, peut atteindre 14 mètres.

Les mers intérieures comme la Baltique ou la Méditerranée sont peu sujettes aux marées car les masses d'eau concernées et les distances entre les côtes sont trop faibles. L'onde de marée est de plus freinée en Baltique et en Méditerranée par les détroits de l'Ostersund et de Gibraltar.

Il est à noter que la croute terrestre subit aussi l'effet gravitationnel : à marée haute, l'altitude de Paris augmente ainsi... de 30 cms !!

Et le coefficient de marée dans tout ça ?

Le coefficient des marées, à savoir la force de la marée à un moment T, s'exprime en centièmes et s'échelonne de 20 à 120, le coefficient moyen étant de 70.

 

tableau des coefficients des marées

Coef 20 => plus faible marée possible

Coef 45 => une morte-eau moyenne
Coef  70 => séparation entre vive-eau et morte-eau
Coef 95 => vive-eau moyenne
Coef 100 => vive-eau équinoxiale moyenne
Coef 120 => plus forte marée possible

 

Partager cette page