ActuNautique.com

Nouvelle collision d'un destroyer américain en Asie du Sud-Est ; 10 disparus, l'amiral de la 7ème Flotte limogé

Cinq marins américains ont été blessés et 10 autres sont portés disparus dans cet accident survenu au large de Singapour, le deuxième en à peine deux mois pour la marine américaine présente dans la zone. Des restes humains ont été retrouvés dans les parties inondées du navire.

Images de l'USS John S. McCain / Le nouvel amiral de la 7ème Flotte, Scott Swift
Images de l'USS John S. McCain / Le nouvel amiral de la 7ème Flotte, Scott Swift
Images de l'USS John S. McCain / Le nouvel amiral de la 7ème Flotte, Scott Swift
Images de l'USS John S. McCain / Le nouvel amiral de la 7ème Flotte, Scott Swift

Images de l'USS John S. McCain / Le nouvel amiral de la 7ème Flotte, Scott Swift

Le destroyer lance-missiles USS John S. McCain est entré en collision lundi matin avec le pétrolier libérien Alnic MC, qui transportait alors 12 000 tonnes de pétrole de Taïwan à Singapour.  

Quatre des cinq blessés ont été évacués par hélicoptère vers un hôpital de Singapour. Le navire se rendait au port de Singapour quand la collision a eu lieu à 5 h 24 du matin, mobilisant d'importantes opérations de recherche menées en coordination avec les autorités locales. 

Singapour a dépêché trois remorqueurs et quatre bateaux de garde-côtes, et la Malaisie a également envoyé huit bateaux et un avion. Les Américains disposaient quant à eux d'un hélicoptère et de deux avions. 

Laconique, le président Trump s'est contenté de répondre « C'est regrettable » aux journalistes venus l'interviewer à son retour de vacances à la Maison Blanche. « Pensées et prières pour nos marins de l'US Navy à bord du John S. McCain où des efforts de sauvetage sont en cours », a-t-il ensuite ajouté dans un tweet.  

Deuxième collision en deux mois

Le 17 juin, sept marins américains étaient morts dans une collision entre le destroyer USS Fitzgerald et le porte-conteneurs ACX Crystal au large du Japon. 

Suite à cette deuxième collision en deux mois, l'amiral de la 7ème Flotte de la marine américaine, Joseph Aucoin, a été limogé de ses fonctions et remplacé par Scott Swift, ancien amiral de la flotte Pacifique.

De son côté le chef des opérations de l'US Navy, l'amiral John Richardson, a annoncé « une pause opérationnelle de toutes [les] flottes [états-uniennes] dans le monde entier » pour revoir les règles de base et les processus de sécurité. 

La Chine impliquée ?

L'USS John S. McCain, impliqué dans la collision du 21 août, s'était rapproché le 10 août à 6 milles marins du récif Mischief – récif Meiji en mandarin - , dans l'archipel disputé des Spratleys, avait déclaré peu de temps après un haut-responsable américain sous anonymat. 

Une indication qui ouvre la voie à de nombreuses théories du complot ; plusieurs analystes ont déjà émis l'hypothèse « probable » que la Corée du Nord ou la Chine ont pu piraté les systèmes des navires impliqués dans les collisions, sur fond de tensions géopolitiques dans la région. 

Partager cet article

Commenter cet article