ActuNautique.com

Coup de théâtre - Bombardier Sea Doo sort du marché des bateaux de plaisance

C'est par un bref communiqué de presse que la société canadienne Bombardier Recreative Products (BRP), filiale du géant des transports éponyme, a lancé une véritable bombe dans le secteur de la construction des bateaux de plaisance.

 

La société basée à Valcourt (Québec) a en effet déclaré qu'elle se retirait du marché des opens sportifs, en raison du déclin continu de ses ventes sur ce marché, depuis le début de la crise financière.

 

Bateaux-Sea-Doo.JPG

 

José Boisjoli, président et chef de la direction du constructeur a ainsi déclaré "C'est une décision difficile mais nécessdaire pour BRP, mais nécessaire. Nous avons travaillé fort pour développer le segment des bateaux de sport malgré un ralentissement important des ventes qui sévit depuis 2007. Nous devons maintenant concentrer nos ressources en recherche et développement et nos investissements dans les secteurs de notre entreprise qui offrent les meilleures perspectives de croissance".

 

C'est en 1994 que BRP, déjà actif dans le monde du nautisme au travers de ses jets skis et scooters des mers Sea Doo mais aussi des moteurs Johnson et Evinrude, s'est lancée dans la construction de bateaux à moteur sportifs, avant de racheter, un an plus tard, la société Celebrity Boats puis de déménager son usine de fabrication à Benton dans l'Illinois.

 

Constructeur relativement marginal sur ce secteur, BRP n'est jamais parvenu à y acquérir la taille critique indispensable à sa pérennité. Aucun des repreneurs potentiels contactés par la société canadienne n'a d'ailleurs été intéressé par une éventuelle reprise de cette division. Celle-ci fermera donc définitivement ses portes, entraînant la suppression de 350 emplois à Benton.

 

 => Toute l'actualité des bateaux à moteurs est sur ActuNautique

 

Partager cet article

Commenter cet article