ActuNautique.com

Un chasseur de mines de l'US Navy s'échoue sur un récif corallien classé

Coup dur pour l'USS Guardian, bloqué au large des Philippines, sur un récif corallien inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco.

 

L'incident fait d'autant plus le buzz qu'il est rare. Dans la journée d'hier, à 2h25am heure locale, l'USS Guardian, un dragueur de mines de la VIIème Flotte des Etats-Unis d'Amérique armé par 80 marins, qui avait quitté Olongapo City et qui transitait par la mer de Sulu, s'est échoué sur un haut fond du récif de Tubbataha, à 80 miles de l'île de Palawan.

Lors de cet échouement qui n'a pas fat de blessés selon un porte parole de l'US Navy, le bâtiment de guerre aurait endommagé le récif corallien de Tubbataha sur une dizaine de mètres, selon un responsable local du WWF.

US-navy-Guardian.JPG

Parmi les bonnes nouvelles, aucune fuite de carburant ne serait constatée. Les opérations de renflouement du navire sont en cours, maos seraient considérablement génées par de mauvaises conditions météorologiques.

Rappelons qu'en 2005 Greenpeace avait dû payer une amende de 7000 dollars parès que l'un des ses navires eût endommagé un récif corallien située dans la même zone.

Partager cet article

Commenter cet article