ActuNautique.com

Acheter un voilier d’occasion chez Dream Yacht Charter, et les avantages de la maintenance préventive

Les voiliers proposés à la location par les grands loueurs restent cinq années dans leur flotte.
S’ils sont abondamment utilisés au cours de ces cinq années, ils sont également pris en charge techniquement et maintenus de manière à conserver leur aptitude opérationnelle.
La maintenance constitue un important investissement en main d'œuvre ainsi qu’en matériel qui assure la longévité des bateaux donnés en gestion par leurs propriétaires.
 

Acheter un voilier d’occasion chez Dream Yacht Charter, et les avantages de la maintenance préventive

Si on rassemble les chiffres de vente des voiliers sortis de flotte des 4 plus gros loueurs mondiaux de voiliers, ce ne sont pas moins de 400 bateaux, monocoques et multicoques qui quittent les flottes de location, chaque année. Une part importante du marché des voiliers d’occasion !

Pourtant, l’achat d’un voilier auprès des brokers des loueurs n’a pas toujours bonne presse.
Ses détracteurs leur reprochent principalement une “usure” importante et le peu de soin apporté par les locataires pendant les croisières.
Examinons ces points en détail.

Si les bateaux loués “tournent” beaucoup, pour le plus grand bien de leurs opérateurs et des clients qui y investissent et en confient la gestion, ils souffrent de très peu de pannes capables de les immobiliser longtemps.
Aucun hasard à cela. La maintenance préventive, effectuée à l’hivernage et la maintenance courante, effectuée entre chaque départ, produisent heureusement d’importants effets.
Au sein des flottes de location, hivernage et check technique sont normés et standardisés.
Impossible autrement d’opérer des centaines et plus d’un millier de voiliers, pour Dream Yacht Charter, sans être certain de l’homogénéité technique de la flotte.
L’ensemble des opérations importantes subies par chaque bateau est enregistré, assurant ainsi la reconstitution de son historique technique.

Le check technique


Il se passe bien des choses au débarquement des locataires, en saison. On se demande parfois pour quelle raison il convient de quitter si rapidement les bateaux, lors des retours…
C’est qu’en quelques heures, il faut s’assurer de leur fonctionnement, régler les menus soucis techniques raisonnablement possibles en quelques heures et les nettoyer de fond en comble.
Niveaux d’huile, de liquide de refroidissement, état du filtre à eau de mer, fonctionnement du refroidissement moteur, des pompes à eau, des wc, douches et de tout l’équipement électrique, tous ces éléments sont passés en revue à chaque retour.
Si une anomalie a été signalée par le locataire, elle sera, dans la mesure du possible, réparée immédiatement. Il faut encore disposer de pièces et d’outillage et les bases Dream Yacht Charter disposent, pour la plupart, d’un atelier bien outillé.
Pour effectuer ces missions il faut aussi disposer d’un personnel capable de les mener à bien.
Sur toutes ses bases, le loueur français, leader mondial, dispose de 3, 4, ou 5 membres de son personnel formés à la maintenance nautique.
Ces choix techniques sont importants au-delà de la satisfaction client immédiate car ils permettent aussi, en détectant des problèmes, de les régler de suite en évitant leur aggravation. Ainsi, un problème de répartiteur de charge en sortie d’alternateur peut conduire à des tensions basses qui assassinent en quelques semaines un parc de batterie neuf.
Enfin, à l’occasion des retours, un plongeur visite chaque coque, à la recherche d’un talonnage.

Acheter un voilier d’occasion chez Dream Yacht Charter, et les avantages de la maintenance préventive

L’hivernage
La plupart des bases Dream Yacht Charter assurent l’entretien des voiliers qu’elles exploitent en saison. Il y a bien sûr des entrées et des sorties de flotte, des transferts d’un bassin de navigation à l’autre, mais globalement, les voiliers sont maintenus par le personnel qui va les exploiter en saison.
Tout au long de la saison, des listes de choses à faire sont tenues par les bases en prévision des travaux d’hiver.
Pour avoir bien connu ce métier, je peux témoigner qu’on préfère apporter du soin à régler des problématiques latentes en hiver, lors de l'arrêt de l’exploitation, plutôt que de devoir les gérer en dépannage, en saison, en présence des locataires.

L’hivernage  proprement dit se décompose en :

  • Carénage (nettoyage, réparations, antifouling. Lors du grutage et de la mise à sec, la coque et ses transmissions sont inspectées, les anodes surveillées.
  • Vidanges et remplacement des filtres (moteur, transmission, refroidissement moteur, vidange générateur). Ces opérations sont parfois renouvelées en saison, certains bateaux dépassant les 4000 H moteur en 5 années d’exploitation. Elles sont garantes de la longévité de la motorisation.
  • Visite du gréement à l’occasion du désarmement du gréement courant. Contrôle du gréement dormant par un tiers (gréeur). Le gréement des voiliers en gestion est régulièrement inspecté à la chasse de mât au cours de la saison.
  • Contrôle et test individuel des batteries composant les parcs. Celles-ci étant soumises à rude épreuve, elles sont changées tous les deux ou trois années, dès qu’une batterie défectueuse est repérée dans un parc. La seule attitude à avoir face à une batterie fable dans un parc consistant à changer le parc, imaginez le budget “batteries” chez Dream Yacht Charter !
  • Contrôle et inspection du fonctionnement des services électriques. Connexions, interrupteurs, appareils, tout y passe.
  • Réparation des soucis repérés en saison et dont la réparation nécessite plus que le faible laps de temps passé à quai, entre les départs du matin, les arrivées de l’après midi et le ménage du bord !
     
Acheter un voilier d’occasion chez Dream Yacht Charter, et les avantages de la maintenance préventive

Un investissement en heures de travail très conséquent
Sur la base d’une trentaine de départs par an, chacun des voilier Dream Yacht Charter bénéficiera d’autant de visites techniques d’une durée moyenne de 3 heures par départ.
Ce sont là 90 h de main d’œuvre qualifiée.

Au cours de l’hivernage, de sont encore, suivant l’importance des travaux d’hiver à réaliser, entre 30 et 60 heures de main d’œuvre qualifiée qui seront investies par le loueur dans la maintenance de ses voiliers et de ceux qui lui sont confiés.
On parvient ainsi au total annuel de 120 à 150 heures par bateau, à quoi s’ajoutent les pièces, fluides et autres consommables.

Avec des tarifs horaires pratiqués par les entreprises de maintenance tournant autour des 60 € HT/heure, ce sont entre 7000 et 10.000 € HT demain d’œuvre investis par Dream Yacht Charter, chaque année, dans chaque bateau.
 

Ajoutez à ce budget un historique d’entretien périodique et vous disposez de deux bonnes raisons d’acheter un voilier d’occasion chez un loueur.
J’en oubliais une troisième : les voiliers de sortie de flottes sont vendus 10 à 15 % moins chers que ceux cédés par des particuliers, pour compenser les soucis cosmétiques comme la fatigue des coussins et matelas et d’autres petits soucis sans grande importance.
Alors, des voiliers d’occasion sérieusement maintenus, à l’historique connu et vendus sous la cote, mais, ne serait-ce là une bonne affaire à faire ?


 

Acheter un voilier d’occasion chez Dream Yacht Charter, et les avantages de la maintenance préventive

Partager cet article

Repost0