ActuNautique.com

La saisie des bateaux de Sea Shepherd aux Iles Féroé jugée illégale

La saisie des bateaux de Sea Shepherd aux Iles Féroé jugée illégale

Coup de tonnerre aux Iles Féroé, dans le dossier relatif à la saisie de l'un des 4 bateaux de Sea Shepherd, le Spitfire, opérée alors que l'ONG luttait sur place contre le massacre de dauphins globicéphales.

La justice danoise devait se prononcer hier sur cette saisie et l'organisation écologiste craignait de voir son bateau vendu aux enchères.

Sauf que tout ne s'est pas passé comme prévu pour les autorités danoises, puisque le jugement rendu estime que la saisie même du Spitfire, un bateau enregistré en Grande-Bretagne, par les commandos de la marine danoise, était illégale. Une décision contre laquelle le procureur devrait interjeter appel.

En attendant, il va sans dire que cette décision de justice devrait logiquement s'appliquer aux 3 autres bateaux de Sea Shepherd saisis, à savoir les Loki, B.S. Sheen et Mike Galesi et qui sont quant à eux enregistrés en France !

La modicité des éventuelles contraventions à payer ne nécessiterait en aucun cas la vente aux enchères desdits bateaux, du fait de leur valeur, une menace à peine voilée faite par les autorités danoises pour décourager l'ONG de revenir sur place.

En parallèle à ce dossier, Sea Shepherd annonce vouloir saisir le parlement européen sur le problème du massacre des dauphins globicéphales aux Iles Féroé, et demander la suspension des importantes aides allouées par l'Europe à ces îles, en cas de poursuite de ces massacres rituels.


=> lire aussi
autres articles
sur SEA SHEPHERD

 
=> lire aussi
autres articles
Environnement & Océans

Partager cet article

Repost0