ActuNautique.com

Augmentation de capital de 5 millions d'euros pour Zodiac Marine

olivier-sautoy-de-chamon-nouveau-DG-de-zodiac-marine-by-act.JPG

 

Olivier Sauty de Chalon, nouveau DG de Zodiac Marine a accordé sa toute première interview à ActuNautique.com !

 

Il y a quelques jours, nous nous faisions l'écho du départ surprise du patron de Zodiac Marine il y a 6 semaines, remplacé à ce poste par Olivier Sautoy de Chalon. Ce dernier a bien voulu accorder sa toute première interview à ActuNautique.com, alors que la société vient de boucler une augmentation de capital de 5 millions d'euros.

 

ActuNautique - Olivier Sautoy de Chalon, vous avez été patron de Manurhin, société d'armement bien connue pour les pistolets de la Police Nationale MR73. Est-ce un signe prémonitoire... quant à une éventuelle réorganisation à venir chez Zodiac Marine ?

 

Olivier Sautoy de Chalon - Pas du tout, puisque Manurhin fabrique des machines spéciales pour la production de munitions de petits et moyens calibres, les pistolets étant désormais fabriqués chez Chapuis à Saint Etienne, qui a repris la licence. Aujourd'hui Manurhin est le leader mondial des machines de fabrication des munitions, qui exporte quasiment 100% de sa production dans 63 pays, avec un carnet de commande rempli sur 4 ans ! Il fallait lui donner les moyens de faire face à ce carnet de commande : nous avons donc renforcé son capital !

 

Est-ce à dire que chez Zodiac, vous allez faire rentrer de nouveaux partenaires ?

 

OSC - Open Gate Capital vient d'injecter 5 millions d'euros dans le capital de la société, qui passer de 1 à 6 millions d'euros. Ma mission est de m'assurer que l'entreprise a les fonds nécessaires, pour mener à bien son développement, et aussi sa restructuration car il y aura nécessairement une restructuration. 

 

Au niveau de l'usine de Bordeaux ?

 

OSC - Pas nécessairement, pour le moment, le plan n'est pas définitif, mais disons que nous avons des atouts formidables que nous n'utilisons pas complètement. Zodiac et Bombard ont vécu largement sur leur réputation. Il y a un très fort attachement du réseau des revendeurs des deux marques à cette entreprise, et on va remettre les choses dans le bon sens, au niveau de la gamme des produits, au niveau de la réponse à la demande. Je vous donne un exemple : on a vendu 50% de plus de ribs sur le Nautic que l'an dernier. Dans la gamme Bombard, on vient de sortir les Sun Riders en néoprène de couleur claire, et des loueurs du sud de la France nous en ont pris plusieurs, car c'était une demande forte ! Quand nos offres correspondent à l'attente du marché, les ventes frémissent !

 

 

Propos recueillis par N. Venance

Partager cet article

Commenter cet article