ActuNautique.com

Costa Concordia - l'Unesco ne veut plus de paquebots géants à Venise

Dans la journée du lundi 23 janvier, deux nouveaux corps ont été retrouvés par les plongeurs de la marine italienne, sur le pont 4 du Costa Concordia, dans une salle de restaurant, leurs gilets de sauvetage enfilés, ce qui porte désormais le bilan de la catastrophe maritime à 15 morts et 18 portés disparus. 

 

L'échouement du paquebot italien est vécu comme un drame national en Italie et pourrait avoir des conséquences directes sur le secteur des croisières.

 

Déjà, des voix commencent à s'élever pour interdire les paquebots géants, dont l'évacuation pose problème en cas de naufrage. Quel aurait en effet été le bilan de la catastrophe, si le Costa Concordia n'avait pu s'échouer à 80 mètres de la côte et s'était retourné, du fait de sa conception à fond plat ?

 

Fotolia_4110968_XS.jpg

 

Dans un registre similaire, l'Unesco vient de demander l'interdiction d'entrée des paquebots géants dans la lagune de Venise.

 

"Cette tragédie" a déclaré Francesco Bandarin, directeur de la Culture à l'Unesco "ne peut que confirmer la préoccupation, exprimée depuis quelque temps déjà, du risque que présentent ces grands navires de croisière pour les sites du patrimoine mondial, et tout particulièrement la lagune de Venise et le bassin Saint Marc, dont le patrimoine naturel et artistique est extrêmement sensible".

 

Chaque année, 300 de ces mastodontes, similaires à des immeubles flottants, pénètrent dans la cité des Doges et y déversent leurs milliers de touristes pour quelques heures de dépenses frénétiques. Une aubaine pour la ville mais un cauchemar pour l'environnement naturel et urbain et la sauvegarde de la lagune : pollution, remous sapant les fondations des bâtiments, ville défigurée...

 

Lire également les articles suivant d'ActuNautique.com sur le drame du Costa Concordia :

 

=> Les marins pompiers de Marseille prennent en charge les rescapés français du Costa Concordia

=> Costa Concordia - premiers témoignages troublants

=> Vidéo - le paquebot Costa Concordia s'échoue en Méditerranée, 3 morts, 70 disparus

=> Costa Concordia - mesures préventives contre la pollution en Corse

=> Costa lâche le commandant du Costa Concordia

=> Costa Concordia - une 13ème victime et de possibles passagers clandestins

 

 

Photo - Jérôme Delahaye Fotolia

 

Partager cet article

Commenter cet article

André Girod 06/08/2012 07:21

Tourisme de destruction massive

L’arrivée de paquebots de croisière en plein cœur de Venise est l’exemple même dénoncé par André Girod dans son livre « Tourisme de destruction massive » ( l’Harmattan). Le tourisme de masse
lorsque qu’il est basé uniquement sur le gain d’argent au détriment de la nature et du site conduira à la destruction d’une partie de la civilisation. Venise est en danger. Elle était déjà dans une
situation précaire dû à la mer et aux marées, à présent les imposants mastodontes vont achever de détruire les infrastructures de la ville. Ne pas oublier que Venise est construite sur des piliers
de bois.
Les autorités sont inconscientes du danger, elles sont à condamner.

irina 24/01/2012 12:14

C'est une grande tragedie