ActuNautique.com

Interview de Jean-Louis Clémendot - mes années de dialyse sont les plus belles années de ma vie

Jean-Louis-Clemendot-copie-1.JPG

ActuNautique a rencontré Jean-Louis Clémendot qui a bouclé un tour du monde en solitaire sur son voilier, tout en réalisant lui même ses dialyses péritonéales, étant insuffisant rénal. Avec ses mots, il nous parle de ce voyage au bout de lui même, qui constitue une formidable leçon d'espoir pour toutes les personnes sous dialyse.

 

"Je savais que un jour je serais dialysé suite à une malformation congénitale. Pendant 15 ans, j'ai pensé que ma vie serait finie le jour où je rentrerais en dialyse. Que je serais emprisonné puisque l'on passe un jour sur deux à l'hôpital. C'est vraiment quelquechose de difficile. Et puis finalement, j'ai découvert la dialyse péritonéale. Cette péridode de 20 mois pendant laquelle je me suis dialysé moi même, ça a été la plus belle période de ma vie. C'est là ou j'ai vécu le plus intensément. J'ai en effet décidé de faire le tour du monde en solitaire sur mon voiler tout en étant dialysé, pendant 2 ans. Je partais pendant 2/3 mois en mer puis je revenias en France en laissant mon bateau sur place pour passer des examens. Faire un check up. Lorsque je suis arrivé au Sri-Lanka, c'est à dire après avoir fait quasiment 80% du tour du monde, en mars 2011, je suis rentré en France et le 1er avril, mon néphrologue m'a appelé en me disant que l'on avait un rein pour moi. Le lendemain, on m'a greffé ce rein et depuis, je vis à nouveau normalement. Je suis encore plus libre. Aux escales, je peux vraiment faire du tourisme. Profiter encore plus de la vie. La dialyse péritonéale est vraiment une technque qu'il faut mettre en avant".

 

Partager cet article

Commenter cet article