ActuNautique.com

Décès d'une journaliste lors d'un essai de semi-rigide en marge du Yachting Festival de Cannes

Décès d'une journaliste lors d'un essai de semi-rigide en marge du Yachting Festival de Cannes

Hier à 19h00, un essai presse d'un semi-rigide italien réalisé en marge du Yachting Festival, a viré au drame quand une journaliste serbe s'est jetée à l'eau avant d'être happée par l'hélice du moteur, après que les deux autres passagers du bateau en aient été ejectés...

C'est un effroyable concours de circonstances qui s'est déroulé hier, en marge du Yachting Festival de Cannes, lors de l'essai presse d'un semi-rigide italien d'une dizaine de mètres de la marque Magazzu (MX11-coupé).

Trois personnes avaient pris place à bord de l'embarcation qui filait pleins gaz en baie de Cannes, le propriétaire de la marque étant aux commandes. Peu avant 19 heures, l'embarcation a violemment heurté une vague de travers et deux de ses passagers ont été éjectés, le pilote et un journaliste serbe. Sa collègue, effrayée, prise de panique, aurait sauté par-dessus bord, moteur en marche. Elle a immédiatement été happée par l’hélice du bateau ,avant de décéder sur le coup.

Selon une seconde thèse, la victime aurait également pu être éjectée de l'embarcation, cette dernière s'étant mise à tourner violemment sur elle même après l'éjection du pilote.

Contacté par les policiers municipaux de la ville de Cannes, le Cross Med a coordonné une opération de sauvetage avec les bénévoles de la station SNSM locale et leur vedette de seconde classe SNS 262. Rapidement sur place, les sauveteurs ont pu récupérer les deux autres passagers du semi-rigide, choqués, qui ont ensuite été pris en charge par les sapeurs-pompiers à terre, et qui sont sains et saufs.

La Gendarmerie maritime a dépêché un officier de police judiciaire sur les lieux de l’accident. Les témoins de cet accident rarissime, des plaisanciers qui se trouvaient à proximité ont été extrèmement choqués.

Une enquête a été diligentée et le bateau mis sous scellées.


=> toute l'actualité du Cannes Yachting Festival 
 

Partager cet article

Commenter cet article

Paul 18/09/2015 12:45

triste nouvelle ..

kinenveux 16/09/2015 13:28

sans connaitre les circonstances exactes de cet accident, il faut noter que les démonstrations d'engins motorisés sur les salons à flots ont déjà tourné à la sortie de route , exemple Grand pavois 2014. Mais la presse oublie (refuse) d'en parler, les contrats publicitaires ayant plus de poids que le bon sens marin .... Heureusement ce jour là, les 5 personnes harnachées à bord s'en sont sorties avec une belle frayeur mais sans gros bobos .... et on ne pourra incriminer ce jour là une mer agitée ! https://www.facebook.com/kinenveux/photos/a.272606816212455.1073741828.272581809548289/611843972288736/?l=735f6a7ffe

Flan 17/09/2015 11:13

vraiment pas doués ces bobos. Prendre une vague de travers... grosse erreur de debutant

Stephsea 14/09/2015 18:36

Quand on vous disait que les excès de vitesse sont dangereux.
Dans ce court article - qui n'est pas un rapport de mer mais y ressemble pas la forme - on décèle déjà de graves infractions et dysfonctionnements... Sur cette base le skipper devrait être poursuivi pour homicide involontaire par imprudence. C'est grave.
Que cela serve de rappel à tout ceux qui ne connaissent rien au maniement de ces bombes, qui se sentent en sécurité à haute vitesse : les coques planantes demandent une attention et un savoir faire très particuliers, surtout si comme c'est souvent le cas, elles sont très mal conçues et inaptes à la vitesse dès qu'il y a le moindre clapot.
Il est d'ailleurs rapporté que ces accidents sont rares. NON! C'est totalement faux. Regardez les statistiques avant d'écrire des contre-vérités. Des éjections ont lieux tous les jours sur nos cotes infestées de chauffards de la mer et de bateaux qui vont trop vite. Heureusement il n'y pas de mort à chaque fois, mais parfois des blessés légers et graves.
Certains pilotes portent le coupe contact à leur poignet, par exemple.
PRUDENCE donc... et merci pour les autres marins qui naviguent prudemment et doucement sans avoir demandé à être mis en danger.

JPG 14/09/2015 19:19

Un Accident très fréquent Stephsea ??? Il est vrai qu'il est très fréquent qu'un journaliste nautique décède en mer, lors d'un essai presse, après avoir été broyé par 2 passages d'un semi rigide fou......

AI_nour@outlook.fr 13/09/2015 21:20

Je suis passionné de la mer et j'aime votre site, merci pour vos éfforts d'informations aux gens de la mer...aussi le publique