ActuNautique.com

Extreme Sailing Series 2011 - bouleversement au classement général

Hier, la première journée de course en « stade » a réservé son lot de surprises et chamboulé le classement établi depuis deux jours.

 

Terry Hutchinson et son équipe d'Artemis Racing ont réalisé une superbe performance en prenant la tête du classement ce soir. Ils ont remporté 4 des 6 manches courues ce jour et grimpent ainsi de 5 places en une seule journée.

 

Julien Cressant, numéro 1 à bord de l'équipe suédoise et originaire de Nice nous racontait : "Pour nous ça a été une super journée aujourd´hui malgré une première manche difficile. On a pris le départ trop tôt, donc sommes revenu sur la ligne et bien sûr avons fini la manche en dernière position. Dans ces moments, il ne faut surtout pas s'énerver et se déconcentrer. Nous avons fait le point, gardé nos objectifs en tête… et ça a fonctionné. Il reste deux jours de compétition, gardons les idées claires…. Tout peut encore arriver."

 

Situation inverse pour Red Bull Extreme Sailing qui dégringole du classement et perd sa place de leader. Roman Hagara et ses équipiers sont ce soir en 5ème position avec près de 20 points de retard. Nice et ses petits airs semble donner du fil à retordre à nos 11 équipes.

 

110930EX40Nice015.JPG

Photo -  © Lloyd Images

 

Pour cette 3ème journée de course, la promenade des Anglais s'est transformée en tribune géante pour saluer le spectacle qui se déroulait à seulement 10 mètres  de la plage. Évidemment, le coeur des spectateurs penchait largement pour le local de l'étape Jean Pierre Dick et son équipe de Team Extreme Nice Côte d'Azur.

 

Les Français de Groupe Edmond de Rothschild ont aussi largement bénéficié du soutien du public. Ils réalisent cependant une journée mitigée, leurs deux victoires étant atténuées par des contre-performances sur 3 autres manches. Ils conservent tout de même leur seconde place ce soir. "C'est la bataille avec les 5 premiers car il y a très peu de points entre nous. C'est vrai qu'Artemis a très bien navigué aujourd'hui, mais on a vu qu'ils pouvaient aussi très bien faire des manches de dernier, donc tout reste à faire. Il reste 2 jours, on peut terminer 7ème comme 1er, ce qui est important c'est de rester dans le match à l'entame de la dernière journée. Pour l'instant le classement nous convient par rapport au classement annuel, mais tout peut encore bouger avant la fin de l’étape française. »


Partager cet article

Commenter cet article