ActuNautique.com

Transat AG2R - Nacarat, Cercle Vert, Gedimat en tête après La Palma

En ce début de week-end et de retour de vacances pour certains, Les îles Canaries sont au centre des débats. À l'ordre du jour, passage obligatoire au nord de La Palma pour les 16 duos engagés dans cette 11e édition de la Transat AG2R LA MONDIALE. Après un très beau début de course et une parfaite maîtrise de la météo, Erwan Tabarly et Eric Péron sur Nacarat ont franchi en premier le point de passage après 7 jours et 35 minutes de course. Cercle Vert de Gildas Morvan et Charlie Dalin sont passés en deuxième position. Après un match haletant, Gedimat devance Skipper Macif et s'empare de la troisième place. Un à un les concurrents vont se diriger vers ce point avant de prendre la direction du large et de la traversée de l'Atlantique.

 

Nous les avions laissés dans le Sud de l’île de Madère et ce midi lors de la vacation radio en direct, Nacarat était en approche du point de passage obligatoire qui se situe à environ 10 milles de la côte Nord de La Palma dans l’archipel des Canaries.

 

Comme lors du départ de Concarneau et à l’arrivée sur Saint-Barthélemy, la cartographie sur le site internet de la course passe en mode quasi instantané avec un point toutes les 3 minutes. Un formidable outil qui permet de découvrir, dans un rayon de 15 milles, l’évolution des Figaro. Après deux empannages afin de se recaler sur la route, Erwan Tabarly et Eric Péron sur Nacarat franchissent finalement ce point de passage. À 13 heures et 35 minutes soit 7 jours et 35 minutes après le départ de Concarneau, Nacarat vire donc en tête à La Palma. 48 minutes plus tard, Gildas Morvan et Charlie Dalin sur Cercle Vert se présentent et valident le passage en n’oubliant pas de déposer à l’équipage d’Ocean Alchemist leurs images, vidéos ou photos de cette première semaine de course. Des images qui seront bientôt disponibles sur le site internet de la Transat AG2R LA MONDIALE.  

 

Si le passage des deux premiers s’est déroulé paisiblement, la bagarre pour la troisième place s’est avéré intense. Depuis déjà quelques jours, Skipper Macif de Fabien Delahaye et Paul Meilhat et Gedimat de Thierry Chabagny et Christopher Pratt naviguaient de concert, toujours à vue l’un de l’autre. À l’approche du waypoint, la navigation s’est transformée en Match Racing et en un duel d’empannages. À 5 milles du but, un contre-bord de Gedimat lui permet de créer un petit décalage, suffisant pour franchir le point de passage en 3e position. C’est finalement avec 3 minutes d’avance sur Skipper Macif que Thierry Chabagny et Christopher Pratt ont pu poursuivre leur route vers le large. Positionné à quelques encablures de ce point de passage, le trimaran à moteur Ocean Alchemist va, durant une bonne partie de la journée et de la nuit, récupérer les images des concurrents mais également nous faire parvenir photos et vidéos de ce passage. 

 

Toujours cinquième, Anthony Marchand et Romain Attanasio sur Bretagne Crédit Mutuel Performance ont eux aussi poussé la barre et font désormais route vers l’immensité de l’Atlantique sans dévoiler la stratégie des prochains jours. Tous restent assez discrets sur les options éventuelles, mais dans 24 ou 48 heures les routes devraient se préciser. 15 minutes après, Banque Populaire franchissait à son tour ce point. C’est à 16h37 que Frédéric Duthil et François Lebourdais sur Sepalumic pouvaient à leur tour laisser ce point derrière eux tout comme Artemis à 17h16.  Prochain sur la liste, le Figaro Les Recycleurs Bretons devront patienter 78 minutes avant de pouvoir prolonger leur route suite à une pénalité à effectuer. Suivront ensuite, Cornouaille Port de Pêche, La Solidarité Mutualiste, Gaes, et EDM / Pays Basque Entreprises, One Network énergies, Armor-Lux Père Loustic Clown à l’Hôpital et Hotel Emeraude Plage Saint-Barthélemy. Distants de 251,3 milles du leader, Louis-Maurice et Joanna Tannyères ont enfin retouché du vent, pour le plus grand bonheur de la demoiselle du bord, et ont réussi à reprendre 9 milles. Au pointage de 15h00, ils évoluaient à une vitesse de 7,6 nœuds dans l’est de l’île de Madère. 

 

 Nacarat-a-la-Palma.JPG

 

Après avoir signalé au comité de course la rupture de deux plombs à bord du Figaro Les Recycleurs Bretons (Plomb du mouillage léger et plomb des bidons à bâbord), Michel Bothuon et Simon Troel ont eu le résultat de la décision du Jury tôt ce matin. C’est finalement une pénalité de 78 minutes qui va donc contraindre les deux skippers à une immobilisation au niveau du point de passage. Passé ce délai, ils devront repasser la marque et pourront reprendre normalement leur route jusqu’à Saint-Barthélemy, affranchi de cette pénalité. 

 

Avec un peu plus de 2500 milles de mer devant leurs étraves pour les premiers, les marins se lancent désormais dans la grande traversée de l’Atlantique avec UNE grande question : qui osera la route sud, plus longue mais qui s’est souvent avéré payante à l’arrivée, selon la météo. Un choix difficile qui hante les skippers depuis déjà quelques jours. Élément de réponse très certainement demain avec le premier classement du matin. 

 

Passage à la Palma

 

1 - Nacarat : Erwan Tabarly et Eric Péron à 13h35 minutes (heure de Paris)

2 – Cercle Vert : Gildas Morvan et Charlie Dalin à 14h23

3 – Gedimat : Thierry Chabagny et Christopher Pratt à 15h24

4 – Skipper Macif : Fabien Delahaye et Paul Meilhat à 15h27

5 – Bretagne Crédit Mutuel Performance : Anthony Marchand et Romain Attanasio à 16h11

6 – Banque Populaire : Jeanne Grégoire et Gérald Veniard à 16h26

7 – Sepalumic : Frédéric Duthil et François Le Bourdais à 16h37

8 – Artemis : Sam Goodchild et Nick Cherry à

 

Photo - Alexis Courcoux

Partager cet article

Commenter cet article