ActuNautique.com

Transat Jacques Vabre - récupération et remorquage difficiles pour Cheminées Poujoulat

Cheminées Poujoulat a été localisé et récupéré hier soir par le chalutier des Açores à bord duquel Bernard Stamm et Gautier Levisse, boat captain du team Cheminées Poujoulat, avaient embarqué mercredi après-midi.

Cette opération de sauvetage s'est avérée plutôt compliquée.

En effet, hier matin à 8 heures TU, la balise Argos a cessé d'émettre et de donner les positions GPS.

C'est donc uniquement à l'aide d'un calcul de triangulation rendu possible grâce au signal iridium peu précis du 60 pieds que les deux hommes ont pu guider de façon assez aléatoire le capitaine du chalutier.

Les marins sont arrivés sur zone en fin d'après-midi et ont réussi à retrouver le bateau qui flottait entre deux eaux, laissant seulement apparaître l'avant de celui-ci. Il semblerait que le mauvais temps ait arraché le capot avant de la soute à voile et la porte d'entrée laissant ainsi aux vagues le loisir de visiter et de remplir Cheminées Poujoulat.

imoca cheminees poujoulat a la derive dans l atlantique

C'est donc une heureuse décision que Bernard avait pris dès mardi de partir au plus vite à la recherche du bateau. Quelques heures d'attente en plus auraient considérablement compliqué la tâche des marins qui se seraient trouvés dans une situation bien complexe : sans positions GPS et de  nuit.

Le bateau est actuellement remorqué et progresse péniblement et à faible allure (1,5 noeuds), étant donné son poids, route vers les Açores. La prudence est de rigueur. Le chalutier et son atypique  "prise" de pêche devraient finalement accoster dans la journée de demain sur l'île de Terceira située plus à l'est dans l'archipel et donc plus proche à rallier.

Ce matin à 9 heures, il restait 70 milles à parcourir avant de rejoindre les membres de l'équipe technique Cheminées Poujoulat qui seront sur place pour réceptionner le bateau.  Ils seront rejoints dimanche par des membres du chantier suisse Décision SA afin de constater les dégâts et de mettre en marche toute la logistique à suivre de façon efficace. 

Partager cet article

Commenter cet article