Yachting Art Magazine

Technologie – Naval Group et l’Ecole centrale de Nantes impriment une pale d’hélice de navire en 3D

Un démonstrateur de pale creuse d’hélice de navire a été réalisé pour la première fois par Naval Group et l’Ecole centrale de Nantes. Il ouvre la voie à la conception d’une hélice complète de 6 mètres de diamètre.

Technologie – Naval Group et l’Ecole centrale de Nantes impriment une pale d’hélice de navire en 3D
Technologie – Naval Group et l’Ecole centrale de Nantes impriment une pale d’hélice de navire en 3D
Technologie – Naval Group et l’Ecole centrale de Nantes impriment une pale d’hélice de navire en 3D

L’industriel français Naval Group et l’école d'ingénieurs ont imprimé en 3D le premier démonstrateur de pale creuse d’hélice de navire, après près de deux ans de R & D. La conception de pales creuses permettra d’améliorer le rendement de la propulsion des navires.  

Fabriquée en inox à l’échelle 1/3, grâce à un procédé d’impression par dépôt de fil métallique, cette pale de 300 kg a nécessité moins d’une centaine d’heure d’impression. 

Ce procédé d’impression permet à Naval Group d’éviter le moulage, jugé trop rigide, pour créer de nouveaux types de propulseurs, meilleurs en termes de performances, d’autonomie, d’allégement et de rendement. 

La fabrication additive permettra également de concevoir une hélice creuse à certains endroits, pouvant accueillir des éléments connectés, ou encore de varier la répartition des matériaux d’une extrémité à l’autre de la pale. Ce type d’hélice pourrait équiper les navires dès 2019. 

Ce démonstrateur de pale creuse ouvre la voie à la conception d’une hélice complète de 6 mètres de diamètre dans les prochaines années. Ce projet s’inscrit dans le programme européen RAMSSES (Realisation and demonstration of advanced material solutions for sustainable and efficient ships), qui rassemble 37 partenaires de 12 pays et dont l’objectif est de réduire l’empreinte environnementale des navires civils. 

La prouesse technique réalisée par Naval Group et l’Ecole centrale de Nantes constitue une étape importante pour l’intégration de l’impression 3D dans les chantiers navals. 

Partager cet article