ActuNautique.com

Opérations de sauvetage en cours pour Alain Delord après le naufrage de Tchouk Tchouk Nougat

Coup dur pour le navigateur français dont le tour du monde en solitaire sur son A35 devait le faire passer par les 3 caps.

 

 

C'est avec beaucoup de tristesse et d'inquiétude que nous avons appris le naufrage à 500 milles au sud-ouest d'Hobart (Tasmanie) de Tchouk Tchouk Nougat, l'A35 à bord duquel Alain Debord avait entamé son propre "Vendée Globe".

 

La "bonne nouvelle" est que le skipper ne serait pas blessé, réfugié dans son radeau de survie, en attendant l'arrivée d'un paquebot de croisière antarctique, l'Orion, sachant que les conditions de mers sont difficiles, avec près de 30 noeuds de vent. En attendant son arrivée sur zone cette nuit (heure française), 3 avions de patrouille australiens se relaient afin de maintenir le contact avec le skipper.

 

Selon les sauveteur australiens, le voilier aurait démâté avant que d'être endommagé au niveau de la coque. 

 

Alain-Delord.JPG

 

Parti le 27 octobre dernier pour un tour du monde sans escale à bord de son A35, Alain Debord souhaitait établir un nouveau temps de référence à bord d'un bateau de série, et notamment les 186 jours et 22 heures d'Alain Maignan à bord d'un Sun Rise 35 en 2006.

 

Partager cet article

Commenter cet article