ActuNautique.com

Week-end dramatique au large des côtes françaises

Ce week-end, deux faits divers dramatiques, survenus en Atlantique pour le premier et en Méditerranée pour le second ont endeuillé le secteur du nautisme et de la plaisance et nous rappellent de façon brutale que le mer peut être dangeureuse et tuer.

 

Hier en fin d'après midi tout d'abord, à 17h37, le Cross de Corsen a été alerté du naufrage d'une petite embarcation transportant trois personnes parties pour une partie de chasse en baie de Saint Brieuc. Aussitôt alerté, un zodiac des pompiers de Saint Quay Portrieux prend la mer à 17h44, suivi de deux bateaux légers de sauvetage. Deux minutes plus tard, un hélicoptère Dragon 50 de la sécurité civile est dérouté de sa mission pour se porter au secours des naufragés. A 17h49, la vedette SNSM de Saint quay Portrieux prend également la mer. La coordination de ces différents moyens a permis de retrouver les 3 personnes entre 19h45 et 20h10. Deux d'entre elles sont décédées, tandis que la troisième a été évacuée dans un état grave.

 

Dauphin

 

Hier egalement, en fin de soirée, le Crossmed a été alerté par une famille ne voyant pas revenir un père de 48 ans et son fils de 14 ans, partis le matin même, à 7h00, de Port Saint Louis, pour une partie de pêche. Les conditions météo étaient alors bonnes avec une mer calme et un vent faible.

 

Le Crossmed a demandé le concours de l'hélocoptère Dauphin de service public de la Marine Nationale, du canot tout temps de la SNSM de Carro ainsi que d'une vedette de la Gendarmerie Nationale basée à Port Saint Louis. Toutes la nuit, les sauveteurs ont patrouillé à la recherche des disparus et au petit matin, à 5h10, le semi-rigide de 5,10m des pêcheurs a été retrouvé vide, à 20 kms au sud ouest de l'embouchure du Rhône. Depuis lors, les recherches se poursuivent en mer, l'espoir diminuant au fil des heures...

 

photo - Marine Nationale

Partager cet article

Commenter cet article

prix assurance obsèques 03/05/2013 08:38

le deces en mer cest vraiment une fin solitaire. de plus les corps sont difficiles a retrouver alors souvent les obsèques se déroulent avec les cercueils vides.

Isabelle