ActuNautique.com

Nautic 2014 - Bénéteau présente 2 nouveaux Flyer 7

Nautic 2014 - Bénéteau présente 2 nouveaux Flyer 7
Nautic 2014 - Bénéteau présente 2 nouveaux Flyer 7Nautic 2014 - Bénéteau présente 2 nouveaux Flyer 7Nautic 2014 - Bénéteau présente 2 nouveaux Flyer 7

Le chantier vendéen poursuit le développement de sa gamme très innovante, à l'occasion du Nautic 2014, en dévoilant les Flyer 7 Sundeck et Flyer 7 Sportdeck !

Ces deux modèles, aux côté du nouveau Flyer 5 Spacedeck, étaient incontestablement les grandes attractions du stand hors-bord du constructeur français, lors du Nautic, nouveautés qui apportent un vent nouveau, dans le secteur des vedettes opens.

Rappelons que le renouvellement de cette gamme emblématique pour Bénéteau, a débuté il y a tout juste un an, lors du Salon Nautique de Pais, avec la présentation du Flyer 6, un open original, qui reprend de nombreux codes stylistiques de l'automobile,  décliné en 3 aménagements de pont : Spacedeck (open classique avec console centrale), Sportdeck (cockpit allant jusqu'au franc-bord et passage  central vers le cockpit avant), et SunDeck (console décentrée à tribord et avant ponté, accueillant une petit cabine).

Cette année, le Flyer 7 s'enrichit donc de sa version Sundeck et de sa version Sportdeck, deux versions très typées qui répondent à des programmes de navigation diamétralement opposées, qui conservent comme point commun leur excellente carène Airstep et la possibilité d'accueillir jusqu’à 300 CV, en mono ou bi-motorisation.

Flyer 7 Sundeck - polyvalence et petite croisière

Homologuée pour neuf personnes, la version SUNdeck  offre sur l’avant du bateau un solarium aux dimensions exceptionnelles pour un bateau de 7m, à savoir 1.73mx2,00m.  Parfaitement intégré à la ligne du bateau, il abrite une petite cabine disposant de tout le confort pour prolonger jusqu’au lendemain les escapades en mer. 

Une cabine qui abrite un petit carré, un double couchage et une salle d'eau séparée, offrant douche et toilettes, ce qui en fait une offre assez étonnante sur le marché, permettant à ses propriétaires d'envsager des petites crosières côtières sans souci, le choix de l’option cuisine extérieure intégrée dans le leaning-post, aboutissant totalement la proposition habitable de ce day-boat. 

Sur le pont, le cockpit est équipé d’une banquette arrière et de deux banquettes latérales escamotables.

Nautic 2014 - Bénéteau présente 2 nouveaux Flyer 7Nautic 2014 - Bénéteau présente 2 nouveaux Flyer 7

Flyer 7 Sportdeck - loisirs et convivialité US 

Avec son pare-brise profilé ceinturant le cockpit sur toute la largeur, ses assises de pilotage à position basse et son style américain, le Flyer 7 Sportdeck donne au concept sportif de la gamme sa pleine dimension. 

A l’arrière, la banquette basculante se transforme en un clin d’œil en bain de soleil. La banquette dos-à-dos du poste de copilote se convertie quant à elle en méridienne, composant alors une version détente du spacieux cockpit.

Ingénieusement intégrée derrière le siège pilote, la cuisine de pont proposée en option s’accompagne d’un frigo placé sous la banquette du co-pilote. Côté co-pilote toujours, on appréciera la généreuse boite à gants. Sur l’avant, le Flyer 7 SPORTdeck fait place à l’espace avec deux banquettes latérales intégrées transformables elles aussi
en bain de soleil. L’astucieux dossier basculant de la banquette bâbord permet l’accès au toilette. 

Sous les banquettes autant que sous le capot central, les volumes disponibles pour les rangements sont étonnamment optimisés. La proue est équipée d’une baille à mouillage avec guindeau électrique (option) ou échelle d’accès à la mer pour ‘beacher’ facilement.

Avec ses accessoires sportifs, sa sonorisation « all-around » et ses codes couleurs
Snow/Yellow très identifiables, cette unité sportive offre à vivre une mer toute en sensations.


=> découvrir
TOUTES les FICHES BATEAUX
du chantier BENETEAU

 
=> accéder
aux dernières actualités
de Bénéteau

Partager cet article

Commenter cet article

Estienne80 21/12/2014 15:27

Ces bateaux vendéens font rêver, à n'en pas douter ! Mais en l'occurrence, pourquoi tous ces noms systématiquement anglophones ? ... On achète en général un article parce-qu'il est de bonne qualité, pas parce-qu'il porte un nom anglais; le Larousse de la langue française est-il indigent à ce point ?!