ActuNautique.com

Vidéo - toute première présentation du catamaran Fountaine-Pajot Saona 47

Avec le Saona 47, le chantier Fountaine-Pajot enrichit sa gamme d'un nouveau catamaran à voile de 46 pieds, s'intégrant entre les Fountaine-Pajot Helia 44 et Fountaine-Pajot Saba 50.

Le Saona 47 se présente comme un catamaran de 46 pieds, qui reprend le nouveau design  extérieur étrenné sur le Lucia 40, le modèle d'entrée de gamme du chantier, un 37 pieds lui aussi signé par l'architecte naval Olivier Racoupeau, caractérisé par un profil adouci et une casquette de roof bien intégrée.

L'intérieur du Saona 47, imaginé par Isabelle Racoupeau, matérialise la montée en gamme du chantier, qui a beaucoup investi dans la finition perçue ces derniers mois. Le résultat est bluffant, et l'intérieur du Saona 47, à l'instar des FP MY 37 et FP MY 44 tranche, par un confort assez étonnant.

Qu'il s'agisse des matériaux - boiseries, vaigrages, tissus, laques - ou du canapé qui offre un dossier haut et moelleux - une rareté sur un bateau de plaisance - le Saona 47 se présente comme un bateau à vivre.

Proposé en versions 5 cabines, 5 cabinets de toilettes, ou 3 cabines, 3 salles de bain, le Saona 47 offre dans cette dernière version propriétaire, une suite armateur occupant toute la coque babord, dotée d'une salle d'eau étonnante, caractérisée par une douche à l'italienne comme à la maison.

Vidéo - toute première présentation du catamaran Fountaine-Pajot Saona 47
Vidéo - toute première présentation du catamaran Fountaine-Pajot Saona 47

Fiche technique du Fountaine-Pajot Saona 47

Longueur hors tout 13.94 m / 46 ft

Largeur hors tout 7.70 m / 25,3 ft

Poids lège 13,8 T

Tirant d’eau 1.3 m / 4,2 ft

Surface grand voile 75 m² / 807 ft²

Surface Génois 52 m² / 560 ft²

Motorisation standard 2 x 40 CV / 2 x 40 hp

Motorisation option 2 x 55 CV / 2 x 55 hp

Architecte Berret-Racoupeau Yacht Design

Versions Maestro 1 suite propriétaire + 1 sdb privée / 2 cabines doubles + 2 sdb

Version Quintet 5 cabines doubles + 5 sdb

Partager cet article

Commenter cet article