ActuNautique.com

Le Malabar en escale à Nantes, ouvre ses coursives

Bonne nouvelle pour tous les passionnés de bateaux, de remorqueurs et pour les fans de la Marine Nationale.

 

Le remorqueur de haute mer (RHM) Malabar A664 est en escale à Nantes, quai Wilson, depuis hier. Il est ouvert au public samedi et dimanche, de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00.

Construit en Allemagne à Hambourg aux chantiers Oelkers en 1975, et admis au service en 1976, le Malabar, réalise des missions de remorquage de tous types de bâtiments, de sauvetage, de sécurité en mer, de lutte contre la pollution, de surveillance du trafic commercial et d'instruction des équipages de la Marine Nationale.

 

malabar-marine-nationale.JPG

Parti le 26 novembre dernier de Brest, il effectue actuellement une mission de patrouille maritime qui a pour but de surveiller les approches maritimes françaises dans le cadre du plan Vigipirate.

Bien plus qu'un simple remorqueur, le Malabar est un navire atypique - il est considéré comme brise glace de seconde catégorie - aux missions variées, sachant qu'il était, à son lancement destiné à la sauvegarde des sous-marins nucléaires lanceurs d'engins.

Il doit être remplacé en 2014 par un bâtiment de sauvegarde et d'assistance hauturière.

 

Caractéristiques techniques du Malabar :

  • Longueur : 51 mètres
  • Largeur : 11,50 mètres
  • Tirant d'eau : 6 mètres
  • Tirant d'air : 24 mètres
  • Déplacement : 925 tonnes et 1500 tonnes en pleine charge
  • Vitesse : 14 nœuds
  • Distance franchissable : 9.500 nautiques à 13 nœuds
  • Autonomie : 40 jours et 32.000 milles nautiques à 12 nœuds sur deux moteurs
  • Traction au point fixe : 60 tonnes

 

photo - Marine Nationale

Partager cet article

Commenter cet article