ActuNautique.com

Confidentiel - en faillite, le chantier italien Sessa Marine passe sous pavillon chinois

Confidentiel - en faillite, le chantier italien Sessa Marine passe sous pavillon chinois

En concordat (redressement judiciaire) depuis le mois d'avril 2014, le chantier Sessa Marine va être repris pour 1.8 million d'euros par le groupe chinois Omnia Marine.

Du chantier Sessa Marine que l'on a connu, qui employait 200 salariés il y a quelques mois encore, il reste une belle marque et une centaine de salariés, la conséquence directe de l'effondrement de 65% du marché italien de la plaisance et du nautisme depuis 2008, et d'un investissement industriel malheureux au Brésil, réalisé juste avant le retournement de ce marché...

Si toutes les commandes de bateaux ont pu être honorées, le fait est que le chantier est en sommeil depuis des mois, et a dû gérer un lent et douloureux redimensionnement à la taille de son marché.

Les rumeurs de reprise n'ont pas cessé ces derniers mois, et il semble désormais que l'avenir se précise un peu pour le constructeur italien de bateaux à moteur basé à Bergame, puisque selon nos informations, le repreneur devrait être son distributeur, le groupe Omnia Marine, l'un des leaders chinois de la distribution de bateaux de plaisance, dont le siège est situé à  Shenzhen, au travers de la société Oblue ltd de Hong-Kong.

Le montant de la reprise s'élèverait à 1.8 million d'euros en plus d'une reprise partielle du passif. 24 salariés seraient également repris, ce qui semble peu en vue de redémarrer l'activité.

Créé en 1968 par la famile Radice, le chantier Sessa Marine est spécialisé dans la construction de bateaux de plaisance à moteur.

Société toujours restée sous contrôle familial, Sessa Marine commercialise une gamme allant du pêche promenade au yacht de 68 pieds. En 2012, la société annonçait employer 250 salariés pour une production de 250 bateaux.

Partager cet article

Commenter cet article

plombier 27/03/2015 17:45

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement