ActuNautique.com

Changement de parcours, pour le départ de la 48e Solitaire Urgo le Figaro

Changement de parcours, pour le départ de la 48e Solitaire Urgo le Figaro

Après avoir sécurisé l’ensemble de la flotte dans la marina de Pauillac, la Direction de Course a précisé le changement de parcours annoncé en fin de journée, suite à la prise en compte de nouveaux fichiers météorologiques.

La dégradation prévue sur la pointe de Bretagne lundi soir est désormais plus forte qu’originellement et Francis Le Goff a pris la décision d’éviter le plus gros du coup de vent.

Les conditions très orageuses de ces derniers jours semblent à l’origine de cette dégradation subite de la dépression annoncée sur l’Europe de l’Ouest dès lundi après-midi. En effet, les fichiers prévoyaient des vents de Sud-Ouest 30-35 nœuds tournant brutalement au Nord-Ouest 30-35 nœuds avec des grains, mais ce samedi soir, ce sont plutôt 45 nœuds et plus avec une mer forte voire grosse qui pourraient balayer la Chaussée de Sein dès lundi soir…

Si l’heure du départ n’a pas évolué (dimanche 14h30), les solitaires n’auront plus à monter jusqu’à la Chaussée de Sein : une fois le phare de Cordouan paré et l’Atlantique à l’étrave, la flotte aura à descendre vers le cap Ferret pour virer une marque d’eaux saines, puis ils remonteront vers le plateau de Rochebonne (au large de l’île de Ré) avant de rallier Gijòn, soit 430 milles (au lieu de 525 milles prévu à l’origine). Les quarante-trois skippers devraient tout de même affronter des vents de Sud-Ouest 25-30 nœuds, avec une brutale bascule au passage d’un front avec 25-30 nœuds de Nord-Ouest… L’arrivée sur Gijón est donc programmée pour le milieu de la nuit de mardi à mercredi.

Partager cet article

Commenter cet article