ActuNautique.com

La Marine Nationale commande 5 nouvelles frégates intermédiaires (FTI) à DCNS

Le ministère de la Défense a signé la notification du contrat portant sur les frégates intermédiaires (FTI) pour le groupe DCNS et Thales. 

La Marine Nationale commande 5 nouvelles frégates intermédiaires (FTI) à DCNS

La notification à DCNS du marché pour le développement et la réalisation de cinq frégates intermédiaires (FTI), destinées à la Marine Nationale, a été annoncée par le Ministère de la Défense hier 21 avril.

Ces frégates seront une déclinaison française de la nouvelle frégate Belharra. La première des cinq frégates du programme, dirigé par la DGA, sera livrée en 2023 pour être mise en service en 2025. 

Belharra est une frégate numérique de dernière génération et est conçue par DCNS avec le groupe Thales, qui s'occupe du développement du radar de dernière génération.

Le programme FTI profite aux salariés du site DCNS de Lorient, ainsi qu'à ses sous-traitants : pour tout le groupe DCNS, le programme FTI représente 2 millions d'heures de travail, dont 300 000 rien que pour les bureaux d'étude. 

Pour Hervé Guillou, PDG de DCNS : « DCNS est fier de contribuer avec Thales au renouvellement des forces navales françaises grâce à un nouveau navire répondant aux ambitions d’une marine de premier rang. Eléments clé de notre gamme de navires militaires, la notification de ce marché permet également de développer une frégate qui s’adresse aux attentes d’un marché international dynamique. »

Belharra a un déplacement de 4000 tonnes et remplit une fonction de lutte sous-marine ; elle est également équipée de fonctions d'auto-défense élargies et de capacités de projection de forces spéciales. Elle intégrera également le nouveau radar à 4 antennes plates de Thales, le SEA FIRE, et les missiles Aster 30 de MBDA. 

Livrée en 2023 et mise en service en 2025, elle sera, équipée des dernières technologies numériques, destinée à des équipages de « digital natives », nés dans les nouvelles technologies. Cet apport de technologies numériques et d'un système de combat dernière génération fera bénéficier la régate d'une plus grande réactivité dans l'analyse tactique, la prise de décision, ainsi qu'une plus grande rapidité dans la mise en œuvre des armes. 

L'intégration des nouvelles technologies dans ce bâtiment lui fournira une capacité d'évolution d'environ 40 ans. Les systèmes de traitement de l'information seront toujours modernisés pour s'adapter aux évolutions du contexte d'emploi et à l'émergence permanente de nouvelles technologies. 

DCNS ambitionne donc de renouveler le succès des frégates type La Fayette (20 exemplaires vendus dans le monde) avec la frégate Belharra. Cette dernière se positionne entre les FREMM (frégates multimissions), de 6000 tonnes, et les corvettes Gowind, entre 2500 et 3000 tonnes. 

La Marine Nationale commande 5 nouvelles frégates intermédiaires (FTI) à DCNS

Partager cet article

Commenter cet article