Yachting Art Magazine

Vendée Globe 2020 - quelle stratégie pour Charlie Dalin, à moins de 15 jours de l'arrivée ?

Le suspense est à son comble, en ce 71 eme jour de course dans le 9e Vendée Globe.

Ce matin, à 4heure UTC, alors que 10 skippers sont dans l’hémisphère nord, un peloton de 8 d’entre eux, mené  par Charlie Dalin, sur Apivia, se tient en moins de 200 milles, dans un rythme de quasi régate  côtière !!

Si ce matin, Charlie Dalin semble avoir pris une légère option sur son challenger, Louis Burton avec 100 milles d’avance, derrière, la situation est beaucoup plus serrée !!

L’écart entre Louis Burton et Damien Seguin, troisième, n’est en effet que de 7 milles nautiques, qui est lui-même qu’à 5 milles nautiques devant Thomas Ruyant, autant dire rien du tout à l’échelle d’un 71 eme jour de Vendée Globe !!

Et à moins de quinze jours des premières arrivées, impossible de se prononcer sur l’issue de cette édition qui a déjà gagné le titre de la plus incertaine de l’histoire et selon Jacques Caraës, directeur de course, On n’aura pas d’idée précise avant que les premiers rejoignent La Corogne !

Cette incertitude, Jean Le Cam (Yes We Cam!), 9e à 265 milles du leader, s’en amuse, qui ne fait pas de prévision,  partant du postulat, que l’on demande toujours de prévoir ce qui est par nature imprévisible !!

Dans ce contexte, Charlie Dalin et Louis Burton vont sans doute tenter de faire du Nord-Ouest le plus rapidement possible, Une dorsale les obligeant à faire une aile de mouette, avant d’attraper des vents de Sud-Ouest de Terre-Neuve qui leur permettront d’être au portant jusqu’au Cap Finisterre.

Charlie Dalin bénéficera pour cela d’un écart en latéral de 145 milles sur Louis Burton, qui devrait l’avantager dans les jours à venir. Par ailleurs, il aurait une route d’autant plus intéressante qu’il pourra l’effectuer en bénéficiant de son foil à bâbord amure.

A moins de 15 jours des premières arrivées, le suspenses est décidément de mise dans la Vendée Globe…

Partager cet article