ActuNautique.com

Vendée Globe - Armel le Cléac'h désormais dans l'hémisphère nord !

Ce samedi, à 1h23 heure de Paris, Armel le Cléac'h, skipper de Banque Populaire VIII, a franchi la ligne de changement d'hémisphère, après 61 jours 12 heures 21 minutes de course, dans ce 8e Vendée Globe !

Le leader de l'Everest de la Voile possède 145 milles d'avance sur son poursuivant direct, le britannique Alex Thomson, et rentre au cœur du Pot au Noir. Ce week-end sera essentiel, qui déterminera l'issue de ce huitième Vendée Globe…

Depuis le cap Horn, Armel Le Cléac'h aura donc mis 14jours 11heures 49 minutes avant de franchir l'équateur, soit un peu plus de seize heures supplémentaires par rapport à François Gabart en 2013.

4 jours d'avance pour Le Cléac'h sur le précédent record

Pour autant, le skipper de Banque Populaire VIII est toujours largement en avance sur le tableau de marche du vainqueur de la précédente édition avec 4 jours 13 heures 18 minutes de delta… Mais il reste encore 3 200 milles à courir avant d'apercevoir les lumières des Sables d'Olonne et derrière le leader, Alex Thomson (Hugo Boss) est de plus en plus pressant : il n'a plus que 145 milles d'écart alors que le Pot au Noir est bien pénalisant pour les deux concurrents !

Tout se décidera dans la sortie du pot au noir

Ce samedi matin est donc très important pour les deux hommes qui négocient cette ZCIT (Zone de Convergence Inter Tropicale) qui n'est pas très active, mais plutôt étendue surtout vers le Nord, vers l'archipel du Cap-Vert.

Même problème pour les alizés de l'hémisphère Nord, qui sont peu marqués au large des côtes africaines, alors que la route vers l'arrivée se dessine par les Canaries ! C'est donc à la sortie du Gallois du Pot au Noir que l'éclairage sur cette dernière bataille navale va se faire…

Pour Jérémie Beyou (Maître CoQ), la problématique n'est pas la même puisqu'il est encore à 950 milles de l'équateur et du Pot au Noir : il doit composer pour l'instant avec des alizés assez poussifs de secteur Est, alizés qui ne vont pas franchement forcir ces prochains jours car le centre de l'anticyclone de Sainte-Hélène glisse lentement vers l'Afrique du Sud. Cette configuration météorologique est plutôt favorable pour le trio suivant qui peut espérer traverser une zone de transition rapidement avant de virer de bord vers l'équateur : il faut s'attendre à ce que Jean-Pierre Dick (StMichel-Virbac) 300 milles plus à l'Ouest rejoigne la trajectoire de Jean Le Cam (Finistère Mer Vent) et de Yann Éliès (Quéguiner-Leucémie Espoir) dès demain dimanche.

Quant au septième solitaire dans l'Atlantique, il se fait bien secouer par une dépression argentine : Louis Burton (Bureau Vallée) est dans un flux puissant de Nord-Ouest qui va perdurer tout le week-end. C'est propulsif vers le but mais vent de travers avec une mer très dure.

Le passage du front dimanche midi devrait un peu calmer le jeu car le matériel va être très sollicité…

Le classement du Vendée Globe, ce samedi 7 janvier 2017 à 5h00 du matin

Le classement du Vendée Globe, ce samedi 7 janvier 2017 à 5h00 du matin

Partager cet article

Commenter cet article