ActuNautique.com

Scoop - le 1er proto du Figaro Bénéteau III à foils, mis à l'eau courant juillet

En 2019, la classe Figaro Bénéteau se dotera d'un voilier de course révolutionnaire, doté de foils, le Figaro Bénéteau III, imaginé par Bénéteau Racing Division.  

Scoop - le 1er proto du Figaro Bénéteau III à foils, mis à l'eau courant juillet

Le planning de développement du Figaro Bénéteau III, voilier de course monotype révolutionnaire suit son cours au sein des chantiers français Bénéteau, et plus particulièrement de Bénéteau Racing Division.

"Nous sommes presque dans les temps", se réjouit Marc Vaillier, le responsable du programme au sein du Groupe Bénéteau, sur ActuNautique.com. "Nous avons à peine deux semaines de retard. Il y a toujours de petites mises au point supplémentaires qui nécessitent un peu de temps, mais nous tenons notre planning".

Pour preuve, tout va bien pour la coque du premier prototype du Figaro Bénéteau III dont les premiers tests de navigation et les équilibrages seront réalisés avant le lancement de la production en série de ce monocoque monotype à foils. La coque, après infusion, vient d’être entièrement cloisonnée, la ligne d’arbre de moteur posée, les cloisonnements de renfort de quille mis en place !

Le pont, lui aussi infusé, est terminé et a été démoulé en début de semaine.

L’accastillage du pont sera installé dans le courant de la semaine prochaine. Dans ces mêmes dates, un pontage à blanc sera réalisé afin de vérifier la conformité des éléments et toutes les pièces annexes en polyester (caisse de moteur, descente) seront également prêtes.

Assemblage du Figaro Bénéteau III en juin et mise à l'eau en juillet.

Les pièces du puzzle sortent progressivement des laboratoires du Groupe Bénéteau.

"Le mois de juin sera le mois de l’assemblage, mais on a déjà bien démarré", assure Marc Vaillier. "L’objectif reste le pontage définitif entre le 19 et le 24 juin, sachant qu’on devrait recevoir tout ce qui concerne le périphérique des foils la semaine d’avant. Le monocoque de 10,85m hors-tout sera lesté tout début juillet. Les foils seront installés la semaine suivante, mais le système de guidage et les rotules seront déjà en place. Pour ce qui est des voiles, elles sont dessinées et il ne reste qu’à définir les points de finition entre le voilier North Sails et Yoann Richomme, vainqueur de la Solitaire Bompard le Figaro en 2016 et skipper référent sur le prototype en tant que responsable de la commission jauge et sécurité de la Classe Figaro. Le mât devrait être installé durant la 3e semaine de juillet et, si tout se passe bien, il sera livré directement au port – qui n’a pas encore été choisi, mais qui sera forcément vendéen – où le Figaro Bénéteau 3 aura été mis à l’eau".

Deux mois de tests en août et septembre

Les premières navigations du premier foiler monotype dessiné par le cabinet d’architectes VPLP (Van Peteghem-Lauriot Prévost) sont prévues pour la fin du mois de juillet, qui dureront pendant deux mois.

L’objectif est de tout tester, notamment la position de la quille par rapport au mât, afin d'entériner la structure de la coque. Autre point crucial à valider et qui requiert un temps long de test, la position de l’accastillage, qui se joue en centimètres. De ces décisions dépendra le positionnement des renforts posés dans la mousse du pont. Enfin, il faudra faire les bons choix pour la position de la quille, afin de déterminer une bonne fois pour toutes l’exacte configuration du puits de quille...

Des réglages au millimètre donc pour garantir performances, robustesse et sécurité !

Lancement de la production du Figaro Bénéteau III début octobre

La production des premiers monocoques de série à foils de l’histoire de la navigation devrait débuter à Nantes début octobre selon Marc Vaillier : "Nous comptons bien être en ordre de marche pour alimenter la chaîne de production dès les premiers jours d’octobre. Nous allons chercher à sortir une ou deux coques d’avance : fabriquer ces grosses pièces de composite polyester demande du temps et de la méthode et c’est la clé du tempo si nous voulons sortir un monotype par semaine ».

Début octobre, le Figaro Bénéteau 2 - signé Marc Lombard - sera alors à l’aube de sa dernière saison de course au large avant une retraite bien méritée.

Premières caractéristiques techniques du Figaro Bénéteau III : 
Longueur hors tout : 10.85 m -  Longueur coque : 9.75 m - Largeur max de coque :3.47 m - Poids lège : 2900 kg -  Certification : A ISO/World sailing

Scoop - le 1er proto du Figaro Bénéteau III à foils, mis à l'eau courant juillet

Partager cet article

Commenter cet article