ActuNautique.com

VIDEO - un bateau frappé en direct par une vague scélérate

Des images incroyables tournées au large de l'Alaska. Un bateau est frappé de travers par une vague sclélérate et perd un temps sa propulsion. Les vagues scélérates sont des vagues océaniques très hautes, soudaines, que l'on considère comme très rares, bien que cette rareté semble toute relative.

Jusqu'au milieu du xxe siècle, l'existence des vagues scélérates était régulièrement mise en doute, faute de mesures objectives, malgré les nombreux témoignages rapportés par les marins au cours des siècles, et la rencontre de ces vagues par de gros navires modernes.

Il faudra attendre des mesures effectuées par une frégate météo britannique mesurant une telle vague à près de 20m et l'analyse de cet évènement par l'océanographe Laurence Draper pour accepter ce phénomène dit de vague scélérate ou freak wave....  

D'un point de vue technique, on parle de vague scélérate pour des hauteurs du creux à la crête de plus de 2,1 fois la hauteur significative des vagues. Les vagues scélérates sont décrites comme brytales, de véritables d’eau qu'il est difficile pour un bateau de franchr aisément comme un vague classique qui monte en pente relativement douce.

De telles vagues ont été observées dans tous les océans du monde, qu’il y ait ou non des d'importants courants de surface. Les circonstances poussant à l'apparition de vagues scélérates sont encore peu connues, mais il semble que certaines crconstances provoquent non pas la diminution, mais l’accumulation des ondes de houle, engendrant une vague scélérate.

tous les jours, toute l'actualité des multicoques - each day, all the news from the multihulls world

Un bateau frappé par une vague scélérate alors que la caméra tourne !
Un bateau frappé par une vague scélérate alors que la caméra tourne !

Un bateau frappé par une vague scélérate alors que la caméra tourne !

Partager cet article

Commenter cet article

Jeff 30/08/2016 23:53

Bonjour, pour m’intéressé au tempête et au meilleur moyen de les affronters depuis quelque année déjà. La vague qui frape de tribord le navire ressemble plus a une déferlante que a une vague scélérate. L’écume ne semble pas bien haute pour une vague scélérate. La vague reste assez courbé par raport a la moyenne et le creux distant par rapport a la dernière vague que on voit sur l’écran n’a pas beaucoup de différence et le temps est asses court. De plus il manque ce fameux temps d’inspiration un peu plus long que une une vague scélérate est sensé produire (ces ça qui m’interpelle le plus). Avant l’arrivé de la vague le navire aurai du logiquement tanguer légèrement tribord. Or il tangue constamment bâbord aucun effet d’inspiration de la vague. J’en conclu donc que ces une déferlante classique.

Ludicweb 01/02/2016 10:19

Quelle claque !
On est bien content de ne pas être dans le bateau...

Emmanuel D 26/01/2016 17:39

Du sérieux...
Les images ne sont pas top mais la claque est sérieuse....et perceptible..

Emmanuel D 26/01/2016 17:39

Du sérieux...
Les images ne sont pas top mais la claque est sérieuse....et perceptible..

Pierre A 26/01/2016 15:48

Une vague scélérate peut être de (relativement) petite taille. J'ai vu ça au Pays Basque un jour de faible houle (1 à 2m). Tout à coup est arrivé une vague qui devait faire dans les 5m. Sa direction était différente de celle du train de houle "normal".

Raymond C 26/01/2016 11:37

On a eu le coup une fois avec le Truffaut,la mer était calme et on a faillit se retourner par le travers,a la timonnerie je me suis retrouvé par terre,flippant mais rapide.

Michel C. 26/01/2016 11:36

Avec le Mozambique, chargé à ras la gueule de grain en vrac, navire très bas sur l'eau, nous nous sommes ramassé une branl... mémorable au large de l'Afrique du Sud. Creux de 21 m donnés à la météo. On a embarqué par la cheminée, défoncé le pavois, noyé la cale une (pas possible de pomper avec le maïs en vrac.) On a bien cru ne pas s'en sortir, mais le moteur et la barre ont tenu. J'ai seulement passé le nuit en bas avec les commandes moteur en directe à la main. Mais nous n'avons jamais parlé de vague scélérate. C'était seulement un sacré coup de torchon.