ActuNautique.com

Les Sables d'Olonne - le chantier Privilège Marine racheté par le groupe allemand HanseYachts

La société Aurelius, actionnaire du chantier HanseYachts AG, vient d'acquérir le constructeur français de catamarans Privilège. Il y a 3 ans, un autre spécialiste français des multicoques, Nautitech, basé à Rochefort, était repris par Bavaria.

Les Sables d'Olonne - le chantier Privilège Marine racheté par le groupe allemand HanseYachts

En situation difficile depuis quelques mois, confronté à une forte croissance difficile à financer (de 45 à 90 salariés en 24 mois, pour 18 mois de carnet de commandes), le chantier Privilège avait contacté différents repreneurs possibles, tant français qu'allemands. Le rachat annoncé aujourd'hui permet à la société olonaise de s'adosser à un groupe international multimarques, jusqu'à présent absent du marché le plus dynamique du nautisme et de la plaisance, celui des catamarans.

Le groupe allemand HanseYachts poursuit sa dynamique de croissance externe et rentre de plain pied sur le marché des catamarans de plaisance, avec l'acquisition du chantier français Privilège Marine, et commercialisera désormais "7 marques de voiliers et bateaux à moteur" (Dehler, Hanse, Privilège, Sealine, Fjord, Moody, VA).

À l'exception du PDG de Privilège Marine, Gilles Wagner, qui restera en fonction, tous les actionnaires précédents ont vendu leurs actions au groupe allemand, qui suit par là même son compatriote Bavaria, qui avait racheté le français Nautitech il y a 3 ans.

Dans le cadre de ce rachat, Privilège restera une marque indépendante, qui bénéficiera toutefois d'importantes synergies, notamment dans le domaine des achats, de la commercialisation et de la maîtrise des process industriels.

Depuis sa création il y a 32 ans, c'est la première fois de son histoire que Privilège bénéficiera de l'appui d'un actionnaire industriel puissant. 

Privilège et HanseYachts partagent de nombreux points communs : tous deux construisent des voiliers destinés à des propriétaires. Des unités haut de gamme et performantes. Le site du chantier Privilège aux Sables-d'Olonne (France) sera maintenu et agrandi. L'objectif est de conjuguer l'expertise de HanseYachts dans la production en série de voiliers et l'expérience de Privilège dans la construction de catamarans.

Dans le cadre de ce rachat, Privilège Marine précise que "Toutes les unités actuellement en construction chez Privilège seront livrées à leurs propriétaires comme prévu, et tous les modèles actuels resteront au catalogue du chantier", une annonce qui dénote une volonté de l'acquéreur de maintenir le positionnement de la marque, et d'en assurer la monté en cadence industrielle. 

Gert Purkert, membre du conseil d'administration d'Aurelius déclare sur ActuNautique.com : "
Le marché du catamaran haut de gamme a connu une croissance particulièrement forte au cours des dernières années. HanseYachts n'a pas encore été en mesure de participer à ce développement, car il était tout simplement impossible de fabriquer des unités de cette largeur dans les installations de production existantes. Au cours des dernières semaines, nous avons analysé en détail le chantier naval et les produits de Privilège. Et nous avons constaté que la philosophie et les catamarans de Privilège nous conviennent parfaitement, à nous et à notre culture d'entreprise. La marque Privilège, appréciée et reconnue, complètera parfaitement le portefeuille HanseYachts. Le site de production de HanseYachts situé à Greifswald devrait être amené à participer au processus de fabrication à l'avenir. Nous ferons par exemple en sorte de fabriquer chez HanseYachts des composants de Privilège qui jusqu’alors
étaient sous-traités". 

Gilles Wagner, PDG de Privilège,  précise quant à lui : "Notre mission consiste à fabriquer des catamarans haut de gamme particulièrement robustes. Tout comme HanseYachts, nous mettons l'accent sur la longévité, le design, la qualité de construction et la facilité de manoeuvre, et ce pour toutes les unités de notre chantier naval. Les méthodes de production de Privilège et HanseYachts sont également très similaires. De plus, HanseYachts est beaucoup plus important que Privilège et bénéficie d’une présence mondiale. Nos clients, tout comme nous, bénéficieront notamment du réseau de distributeurs, solidement ancré dans le monde entier. Par conséquent, nous sommes très impatients de travailler ensemble avec HanseYachts."

=> Multihulls - Privilège Marine shipyard
bought by the German group HanseYachts

Partager cet article

Commenter cet article

Patrick 23/05/2017 23:20

Précision quand même: que Aurelius n'est pas comme vous le dites un industriel mais un hedge fund.
Qualifié par vos confrères de fond vautour.
Concernant hanse il n'est que lire les contentieux non réglés et qui ne seront jamais réglés qui finissent par encombrer le Net.
Je ne veux pas relever toutes les coquilles de votre article, mais celle ci me parait bonne: "Privilège restera une marque indépendante"
Chez les vautours modernes on traduit confiance par....Naïveté.
Si j'écris ces lignes c'est que du coté des salariés, là çà me fait vraiment mal.
Référence/source TGI De Perpignan (France).